Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Mobilive : conférence de clôture du projet de recherche

Le 28 mai dernier, le Syndeac a participé à la conférence de clôture du projet de recherche Mobilive sur l'emploi transfrontalier.

Le 28 mai dernier, le Syndeac a participé à la conférence de clôture du projet de recherche Mobilive sur l’emploi transfrontalier dans le secteur du spectacle vivant. L’objectif principal de Mobilive est d’analyser et de décrire les défis et les solutions concernant la sécurité sociale et le statut de l’emploi des travailleurs hautement mobiles, dans le secteur du spectacle vivant.

Mobilive est un projet financé par l’Union européenne, qui a débuté en avril de l’année dernière. Les résultats de la recherche ont été présentés à la Commission européenne. L’objectif principal est d’analyser et de décrire les défis et les solutions, concernant la sécurité sociale et le statut de l’emploi des travailleurs hautement mobiles, dans le secteur du spectacle vivant.


Aux côtés de Pearle*, le consortium est composé de trois partenaires de recherche : KUL-HIVA (Institut de recherche sur le travail et la société), le CNRS – Université de Strasbourg et l’Université de Gand.


La présentation du rapport final a porté sur les résultats d’une cartographie du secteur du spectacle vivant et, en particulier, ses caractéristiques transnationales, le concept de travailleur “hautement mobile” et la forte mobilité dans le secteur du spectacle vivant. 


Des aspects de sécurité sociale des travailleurs hautement mobiles dans le secteur ont été également examinés, en prenant en considération les différentes situations d’emploi et le statut parfois particulier des artistes dans différents pays, avec une attention particulière au détachement à très court terme, dans le secteur et à ses conséquences.


Ils ont également présenté des solutions, allant des aspects juridiques aux solutions pragmatiques. Il s’agit notamment d’un certain nombre d’infographies offrant une accessibilité des informations relatives au détachement, aux notifications et au formulaire l’A1, d’une liste de contrôle à utiliser dans le cadre du détachement, et de tableaux qui soutiennent le calcul de la rémunération. Une attention particulière a été accordée à la France, un pays d’accueil majeur pour les artistes et les groupes en tournée, avec un nombre élevé d’exigences administratives.


L’étude et les infographies sont disponibles sur le site de Pearle* et de KUL-HIVA et le podcast sur la haute mobilité de la main-d’œuvre produit dans le cadre du projet.

 

Des intervenants de la Commission européenne et de l’Autorité européenne du travail ont partagé leurs points de vue sur l’emploi transfrontalier, le concept de haute mobilité, le rôle des partenaires sociaux et la question de l’accès aux informations. 

 

Lisez aussi...

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.