Disparition de Louis Cousseau

Nous avons la tristesse d’apprendre la disparition de Louis Cousseau.

Compagnon de notre secteur pendant de longues années, il a fondé avec Morvan Lebesque les Amis du Théâtre national populaire en 1952.

Plusieurs années journaliste, il a notamment collaboré au Canard enchaîné comme critique dramatique de 1960 à 1962.

Il rejoint, en 1963, Hubert Gignoux et le Centre dramatique de l’Est (qui deviendra le Théâtre National de Strasbourg) où il assure les fonctions de secrétaire général.

Le 20 novembre 1971, il est chargé d’une mission à l’ATAC (Association technique pour l’action culturelle), dont il assumera la direction à compter de 1972 jusqu’à la dissolution de cette structure.

Le 15 août 1985, Robert Abirached, directeur du Théâtre et des Spectacles au Ministère de la culture, le nomme directeur administratif et secrétaire général de l’association de préfiguration du Centre national des arts du cirque qui deviendra le Centre national des arts du cirque en 1987. Il y exerce ses fonctions sous la direction successivement de Richard Kubiak, puis de Guy Caron. Ses fonctions sont élargies à une co-direction de fin décembre 1987 à avril 1988. Il quitte le CNAC en 1989, et a rejoint l’équipe du Théâtre de Boulogne Billancourt.

Nous tenions à saluer la mémoire de ce collaborateur qui a œuvré de si nombreuses années dans notre secteur.

En savoir plus

Poursuivre avec
d’autres articles