Après les rencontres intersyndicales en région, la mobilisation se poursuit dans tous les territoires !

En prévision de la refonte de la carte des régions, de l’arrivée de nouvelles métropoles et de l’aboutissement du projet de loi NOTRe, le SYNDEAC a organisé entre janvier et avril 2015 de grandes réunions inter-régionales et intersyndicales en partenariat avec le CIPAC, le SNSP, le SYNOLYR, le PROFEDIM et la CPDO, souvent rejoints par d’autres organisations professionnelles.

Ces réunions avaient pour objectif à la fois le rassemblement des professionnels des arts et de la culture à l’échelle inter-régionale, préfigurant les nouvelles géographies régionales, et le dialogue de notre secteur réuni avec les élus et services des territoires, malheureusement le plus souvent trop peu présents ou représentés.

 

Temps fort de rassemblement professionnel intersyndical, chacune de ces réunions a été l’occasion d’un état des lieux des inquiétudes de notre secteur en général : coupes budgétaires liées à la baisse des dotations de l’Etat en direction des collectivités territoriales, précarisation des compagnies, difficultés du secteur des arts plastiques non constitué en branche professionnelle, atteintes à l’autonomie des directions de plus en plus fréquentes, tentatives de censure des programmations, émergence des zones blanches, perte de la qualité de communication avec les élus (dilution des objectifs de service public, instrumentalisation, demande de réponse à des indicateurs de performances…), négation de la qualité des bilans tant en terme de fréquentation que d’impact sur les publics ou même économique…

 

Les rencontres inter-régionales avaient pour ambition de dresser un bilan de la situation politique et des particularités terriroriales, tant sur le plan du maillage culturel que des orientations des politiques culturelles mises en oeuvre. Ces réunions ont également permis de faire le point sur l’implication des professionnels dans toutes les formes de concertations – mises en place ou non – à l’heure de la réforme territoriale : il s’agissait le plus souvent d’identifier les portes d’entrées d’un dialogue à renouer avec les élus territoriaux.

 

Il s’est dégagé de ces rassemblements la prise de conscience collective que la réforme territoriale et celle des missions de l’Etat est un moment clé pour notre secteur, qui exige non seulement notre plus grande vigilance – démontrée au cours de ces réunions – mais également l’affirmation publique de l’ambition des professionnels pour leurs territoires.

 

Dans cette optique, le principe d’échanges intersyndicaux et inter-régionaux réguliers a été acté, afin de développer toutes les formes de collaborations et de solidarités au sein du secteur des arts et de la culture. Dans la plupart des cas, cette volonté s’inscrit dès à présent dans un calendrier de réunions et dans la mise en place de stratégies communes d’action vis-à-vis des politiques et des services des collectivités territoriales. (voir en bas de l’article)

 

Il s’agit de porter ensemble l’exigence de l’inscription de commissions Culture et de présence du représentant de l’Etat au sein des CTAP, de travailler au renouvellement de notre dialogue avec les élus comme les services, mais aussi de mettre à profit les prochains mois pour compléter l’état des lieux des dispositifs les plus performants dans chacun des territoires afin de les pérenniser de rappeler la place essentielle de l’art et de la culture dans le projet républicain et ainsi de porter un projet concerté de développement culturel auprès des candidats puis des nouvelles présidences de Conseils Régionaux.

 

Vous retrouverez ici les présentations de chacune de ces réunions et des informations détaillées sur les programmes d’actions qui leur font suite, région par région. Cet article sera complété des divers compte-rendus validés dès que possible.

 

Alsace, Champagne-Ardennes et Lorraine

À la suite de cette rencontre, un collectif prend forme et a mis en place le 1er avril quatre groupes de

travail : une conférence de presse restituant ces travaux est organisée le 1er juin à Nancy

 

Bourgogne et Franche-Comté

 

Bretagne, Centre, Pays de la Loire

 

Aquitaine, Poitou-Charentes et Limousin

À la suite de cette rencontre, les adhérents du SYNDEAC et du SNSP se sont constitués en groupe

de travail avec des rendez-vous récurrents (3 d’ici le mois de juin) pour travailler ce lobbying des

collectivités et des positions communes sur les dispositifs nouveaux à mettre en place sur le nouveau

territoire

 

Nord-Pas-de-Calais et Picardie

À la suite de cette rencontre, des réunions de bilan se sont tenues à Lille puis à Amiens. Ces

réunions ont mis en valeur le souhait des participants de poursuivre le travail de réflexion avec

l’objectif d’investir le champ des politiques afin d’impliquer les candidats et de les engager à proposer

des axes forts dans leurs programmes pour les élections régionales de décembre. Ainsi, des duos

Picardie/Nord Pas de Calais sont créés dans les disciplines suivantes : Spectacle vivant, Cinéma,

Musique, Arts Plastiques et Livre.

Deux réunions transversales seront organisées avant l’été : le 11 mai après-midi à Lille et le 29 juin à

la Maison du Théâtre à Amiens, suivie d’une réunion durant le festival d’Avignon organisée par Actes

Pro. Enfin, une réunion sera organisée en septembre pour préparer un grand rassemblement

organisé à Amiens en Octobre, et les professionnels devraient participer à une rencontre débat des

candidats à l’Université de Lille en novembre.

 

Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées

 

Ile-de-France

 

Basse et Haute Normandie

 

PACA

 

Rhône Alpes et Auvergne

 

Si vous souhaitez vous impliquer davantage dans le travail mis en oeuvre sur votre territoires, n’hésitez pas à contacter vos délégués, dont les coordonnées sont disponibles sur le site (via l’annuaire des adhérents) ou encore Amélie Mathieu chargée de projet vie syndicale

 

 

 

(copyright : illustration Serge Bloch)

Poursuivre avec
d’autres articles