Courrier au maire de Toulouse

Le SYNDEAC tient à exprimer sa profonde surprise face à la baisse de 10% sur les crédits municipaux 2015 de la ville de Toulouse alloués à la culture, votée sur la proposition par le vote du Conseil Municipal du 10 avril dernier. Outre le fait que la culture est la plus touchée par les restrictions budgétaires, cette décision marque la rupture d’un engagement conventionnel en cours d’exercice, une perte de confiance avec le secteur culturel et la remise en cause d’une forme de continuité républicaine dans le cadre d’un partenariat avec l’Etat.

 

Télécharger le courrier

Poursuivre avec
d’autres articles

Courrier au maire de Tourcoing

11 février 2015

Le SYNDEAC apprend l'intention de la Ville de Tourcoing de supprimer la subvention de 76 250 € de ...