10 questions aux candidat·e·s aux élections municipales

Par le relais de leurs adhérents, les membres de l’Union syndicale des employeurs du secteur public du spectacle vivant (Usep-SV) posent 10 questions aux candidat·e·s aux élections municipales pour qu’ils se positionnent en faveur d’une politique culturelle ambitieuse qui fonde l’espoir et l’avenir de notre République.

 

1) La culture fait-elle partie des priorités de votre programme ?

 

2) Si vous êtes élu.e.s aux élections municipales, avez-vous l’ambition de renforcer l’effort budgétaire en faveur de la culture, par rapport à la mandature précédente ?

 


3) Si vous êtes élu.e.s aux élections municipales, quelles seraient les priorités de votre programme culturel ?

 


4) En cas d’effort budgétaire en faveur de la culture, sur quels axes principaux ou nouveaux souhaiteriez-vous agir ? Préciser.

 


5) Avez-vous connaissance de la loi relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine (LCPA) de juillet 2016 qui garantit les principes de liberté de programmation, de création, de diffusion des opérateurs culturels ?

 


6) Si la commune dans laquelle vous vous présentez accueille un label national, êtes-vous prêt.e à vous engager pour en garantir la pérennité et à en respecter le cahier des charges et de missions ?

 


7) Pensez-vous que l’art et la culture puissent apporter des éléments de réponses aux urgences sociales ? Si oui, quelles seraient les principales lignes de force applicables à mettre en oeuvre sous votre mandature ?


8) Seriez-vous prêt.e à accompagner plus fortement l’implantation des équipes artistiques sur le territoire dans le cadre de votre projet politique ?

 

9) Êtes-vous prêt.e à encourager et à renforcer les actions d’éducation artistique et culturelle et les actions culturelles en veillant à ce qu’elles ne soient pas déconnectées des processus de créations et à en protéger les contenus pensés en complémentarité des programmations ?

 


10) Percevez-vous également l’opportunité pour votre territoire de l’ancrage territorial fort des structures culturelles, notamment du point de vue de son rayonnement et de son dynamisme économique ?

 

 

Poursuivre avec
d’autres articles