Le Syndeac soutient les grévistes de Radio France

Le Syndeac entend exprimer son soutien aux grévistes de Radio France qui se battent depuis 25 jours maintenant, pour le maintien d’un service public de la radio de haut niveau culturel qu’elle incarne depuis toujours. 

 

Les artistes et les directeurs et directrices de l’ensemble des structures culturelles et labels que nous représentons, savent ce qu’ils doivent à la puissance des antennes de Radio France. Le succès public frappe au regard de l’exigence et de la qualité des programmes et de la liberté de ton et de parole que la radio publique favorise. Comme les salariés, les adhérents que nous représentons ne comprennent pas que la stratégie mise en œuvre il y a plusieurs années, et dont les résultats d’audience sont visibles et appréciés par tous les décideurs, soit victime d’un plan brutal d’économie. Les engagements budgétaires des précédents gouvernements sont passés par pertes et profits, affaiblissant une fois encore la parole de l’État. 
 

Le Syndeac exprime sa vive inquiétude et redit sa solidarité avec les salariés de Radio France. Il soutient la revendication légitime du maintien des dotations de l’État pour Radio France. Dans le cadre de son dialogue avec les parlementaires lors des discussions préalables à la loi de finances pour 2020, le Syndeac avait déjà condamné les coupes budgétaires annoncées. 

 

Le modèle culturel français de service public a besoin de la radio de service public. L’affaiblissement de l’un produira inévitablement l’affaiblissement de l’autre. 

 

Communiqué en soutien à Radio France (pdf)

 

 

 

En savoir plus

Poursuivre avec
d’autres articles