La délégation Auvergne-Rhône-Alpes s’est fait une priorité de rétablir des échanges avec la Région

Extrait du rapport d’activité 2017-2018

 

Une nouvelle délégation a été élue le 17 octobre 2017. Elle est composée d’une déléguée titulaire, Marie-Pia Bureau, et de cinq adjoints, Anne Meillon, Fabienne Chognard, François Clamart, Slimane Mouhoub et Antoine Conjard.

 

Dès le 12 janvier 2018, Michel Prosic, le directeur régional des affaires culturelles, et son adjoint, Bastien Colas, ont répondu aux principales questions posées par les adhérents, relatives aux délais de paiement des subventions, au nouveau plan et aux priorités indiquées par la ministre.

 

En revanche, la délégation régionale est confrontée à des difficultés vis-à-vis du conseil régional présidé par Laurent Wauquiez : impossibilité de dialogue avec la vice-présidente à la Culture, baisses et menaces sur les subventions des structures dans les différents échelons, opacité des prises de décision. La délégation s’est fait une priorité de rétablir des échanges avec la Région. Dans un premier temps, ces échanges doivent se construire sur la base d’une analyse rendant lisible un budget culturel de la Région particulièrement opaque. Une aide ayant été sollicitée en ce sens par la délégation à l’équipe permanente nationale, Flavia Amarrurtu, récemment embauchée au poste de chargée de suivi des projets régionaux a permis de précieuses avancées sur le sujet. Un premier rapport doit être établi en septembre 2018.

 

La première concertation régionale devant réunir les acteurs du spectacle vivant, initialement prévue en juin 2018, a été reportée à une date inconnue. Ni réellement souhaitée, ni portée par les élus, elle risque de n’être d’aucun secours pour des avancées significatives de soutien au spectacle vivant. Le Syndeac a été associé à sa préparation par le biais de la plateforme qui réunit divers organismes du spectacle (Synavi, Les Forces musicales…).

 

Les réunions des adhérents sont au rythme d’une rencontre par mois, lors desquelles sont présents une douzaine d’adhérents.

Poursuivre avec
d’autres articles