Enjeux de la construction d’une politique culturelle européenne

Invitation au débat « Enjeux de la construction d’une politique culturelle européenne » jeudi 09 juillet de 10h à 13h, salle Atelier Théâtre du Cloitre Saint Louis, à Avignon, organisé par la Cellule Europe, sous la responsabilité d’Hélène Cancel, vice- présidente du SYNDEAC.

Impliqué depuis longtemps sur les questions juridiques et politiques européennes et leur impact dans le secteur de la création, le SYNDEAC est membre d’organisations européennes importantes : PEARLE, CAE, et collabore étroitement avec Relais Culture Europe France. Plusieurs de ses adhérents sont impliqués dans le réseau de IETM et bien sûr nombre d’entre eux portent des projets européens.

Dans le cadre de son implication syndicale comme interlocuteur incontournable de tous les sujets qui touchent aux politiques publiques de l’art et de la culture, il s’est doté depuis 18 mois d’une cellule de réflexion chargée de formuler des propositions politiques à l’échelle de l’Europe.

Cette contribution au débat public doit pouvoir alimenter tant les étapes de révision des programmes opérationnels en cours sur la période 2010-2020, que pour faire émerger au coeur de la stratégie 2030 une véritable politique support pour la culture (disparue dans la stratégie 2020).

De nombreuses rencontres ont eu lieu avec des acteurs d’horizons très divers afin de structurer au mieux des axes à la fois de propositions et de revendications auprès de la Commission et du Parlement européens.

Un texte a été écrit à plusieurs mains pour clairement identifier les enjeux et les axes de développement d’une véritable politique européenne de la culture, ainsi que pour fournir un argumentaire étayé de la légitimité de cette politique. Il comporte aujourd’hui deux versions : une synthèse de deux pages et un argumentaire détaillé de 10 pages environ. Vous pouvez trouver la dernière version en pièce jointe.

Perspectives

Ce texte a été transmis à plusieurs réseaux dont nous pensons qu’ils pourraient être des partenaires majeurs. Au premier rang desquels PEARLE, qui a créé en novembre dernier un groupe de travail sur l’élaboration d’une politique européenne (dont nous faisons partie), et IETM qui s’est aussi doté d’un groupe de travail sur ce sujet (idem).

L’association européenne RED avec laquelle nous sommes en contact très régulier nous a lancé une invitation à contribuer à la rédaction du « Livre vert » qu’il porte au sein du MER (aujourd’hui fondé en inter-groupe sur toutes les questions de développement territorial, en particulier rural). Notre texte doit servir de base pour que son contenu (résumé) soit intégré à la matrice de ce « livre vert ».

Nous souhaitons que ce texte soit maintenant assorti de temps d’échanges avec d’autres réseaux, français et européens pour recueillir avis et adhésion pour qu’il puisse être porté et assumé par un collectif élargi représentant les arts et la culture de service public au sens le plus large.

Le temps d’échange proposé à Avignon le 9 juillet 2015, s’inscrit clairement dans cette perspective : comment aujourd’hui profiter des quelques mois qui nous restent avant la rédaction de la stratégie 2020/2030 pour donner à ce texte une chance d’alimenter la réflexion politique et stratégique de l’Europe. Quels réseaux activer ? Quels interlocuteurs peuvent être nos porte-parole ?

Il nous faut à la fois collecter des adhésions et signatures mais aussi faire la promotion de ce texte commun auprès des personnes susceptibles d’assurer la mise à l’agenda de la commission d’une politique culturelle européenne publique de grande envergure.

Retrouvez l’intervention en vidéo

Poursuivre avec
d’autres articles