Communiqué  du Théâtre du Grand Marché Centre Dramatique  de l’océan Indien

Bonjour, 

 

L’équipe du Centre Dramatique se réjouit  de la décision commune des partenaires : L’Etat (DGCA et DAC-OI), la Région, le Département et la Ville de Saint-Denis de maintenir le label Centre Dramatique au Théâtre du Grand Marché.

 

Nous remercions L’Etat et les institutions locales d’avoir su se mettre autour de la table pour analyser sereinement la situation.

 

Nous saluons particulièrement la détermination de la Région Réunion, l’Etat qui augmente de façon significative sa dotation, et la bienveillante attention du Ministère de la culture.

Nous sommes heureux que le label régional, appelé à devenir national (évolution à l’initiative de l’Association des Centres Dramatiques Nationaux qui y travaille depuis deux ans pour les trois CDR restant), reste dans la capitale de l’outre-mer.

Nous sommes heureux que le fruit  du travail effectué par les trois directeurs successifs puisse bénéficier à la prochaine direction.

Nous sommes heureux pour les équipes du Théâtre du Grand Marché et de la Fabrik/Cyclones production qui étaient plongées depuis 11 semaines dans le désarroi et l’inquiétude.

Nous sommes heureux pour les artistes et les publics attachés à ce théâtre, indispensable outil structurant dans le paysage culturel réunionnais.

 

Nous tenons à remercier chaleureusement les membres du collectif « Sauv Nout Téat Grand Marché » composé de spectateurs, de partenaires et de quelques artistes qui se sont engagés spontanément autour de notre équipe.

Nous remercions les techniciens des collectivités locales et de la DAC-OI qui ont constamment été attentifs à nos arguments.

Nous remercions la Fédération des Lieux de Spectacle Vivant de La Réunion d’être intervenue en faveur de ses deux adhérents, le Théâtre du Grand Marché et la Fabrik.

Nous remercions l’Association des Centres Dramatiques Nationaux, Monsieur Pierre Laurent (Député PCF) qui est intervenu à l’Assemblée Nationale, le SYNDEAC, Madame Yvette Duchemann et Monsieur Jean-Pierre Marchau (EELV) ainsi que Monsieur Jean-Jacques Morel (LR).

Mais aussi les artistes et compagnies d’ici et d’ailleurs qui ont apporté leur soutien, les élèves du Conservatoire à Rayonnement Régional, les comédiens amateurs du Grand Marché, les personnes qui ont signé la pétition (plus de 1850 signatures), les établissements scolaires, les enseignants et associations.

Et enfin tout particulièrement : Sylvie Espérance, Denis Lapôtre, Olivier Corista, Sebastien Marchal, Stéphane Geslin, Riaz Maleck, Pascal Papini, Guy Robert, Guy Régis Junior, la Lanterne magique, l’équipe du Séchoir, la Compagnie Danse en L’R, la Compagnie Cirquons Flex, Bat’carré, L’Azenda, le Café-Culture La Cerise, les metteurs en scène Fabrice Murgia (Compagnie Artara) et Yves Beaunesne (Centre Dramatique National de Poitou-Charentes), l’ensemble des membres du collectif « Sauv nout téat Grand Marché », et l’équipe du Centre Dramatique.

 

Nous avons été touchés par tous les témoignages de soutien et par la solidarité du réseau des Centres Dramatiques.

 

Merci zot tout !

La pli i farin, solèy i rovien !

À très bientôt au Théâtre du Grand Marché !

 

Lolita Monga et l’équipe du Centre Dramatique

 

Poursuivre avec
d’autres articles