Soutien du SYNDEAC au Festival d’Avignon et à son nouveau directeur

Communiqué du 27 mars 2014

Depuis près de 70 ans, le Festival d’Avignon illustre la puissance créatrice de la France et sa volonté d’inviter au dialogue des imaginaires du monde entier.

Porteur de la plus grande exigence poétique comme de la plus grande popularité, ce festival est le lieu ouvert des échanges, des débats et des éblouissements.

Que le plus grand festival international de théâtre puisse être demain sous la tutelle d’une municipalité dirigée par le Front National provoque un séisme sans précédent dans le monde du spectacle vivant.

Les profondes inquiétudes de son directeur, Olivier Py, sont totalement partagées par tous les artistes et les professionnels de la culture bien au-delà de nos seules frontières.

Nous voulons réaffirmer ici notre soutien à ce festival et à son nouveau directeur, déjà attaqué.

Nous voulons redire l’urgence de conduire une véritable politique publique pour l’art qui reste
le meilleur rempart contre les obscurantismes.

L’art est et sera toujours la force qui permet de penser, la singularité qui touche l’universel, la contradiction qui garantit la liberté.

Plus que jamais, il nous est nécessaire.

Lire le communiqué au format PDF
Communiqué du 26 mars : élection municipale et liberté de création

Poursuivre avec d’autres articles