Les voeux de la Présidente du SYNDEAC

Madame, Monsieur,

 

Je souhaite vous apporter tous mes voeux pour l’année qui commence.

 

Chantier prioritaire de l’année 2016 

Cette année, nous aurons à conduire plusieurs chantiers déterminants. Dans les toutes prochaines semaines, la première négociation des annexes 8 et 10 de la convention d’assurance chômage sera engagée pour la première fois à échelle de notre secteur. Notre syndicat y contribuera pleinement au sein de la délégation employeurs de la FESAC. Nous abordons cette négociation avec détermination, dans l’espoir de refonder durablement une politique de l’emploi adaptée à nos métiers. C’est dans cet esprit que nous avons accueilli les résultats de la Conférence pour l’emploi et les premières préfigurations du Fonds d’aide à l’emploi auxquels nous avons contribué. C’est le sens des négociations de branche sur le recours au CDD d’usage. C’est aussi celui de notre défense des CDN assignés sur le respect de l’accord sur le volume d’emploi artistique. Pour assumer les missions de service public qui nous sont confiées, notre responsabilité d’employeurs doit pouvoir s’appuyer sur un dialogue social dynamique et loyal, sur des financements garantis, et sur des politiques publiques de soutien spécifique à l’emploi dans notre secteur.

 

Déclaration de la Ministre : la décentralisation achevée ? Une participation des citoyens à la vie culturelle ?

Il est étonnant, alors que nous examinons les projets de décrets sur les labels nationaux, d’entendre la Ministre lors de sa présentation des voeux la semaine dernière, déclarer que la décentralisation est achevée, ou qu’elle préfère désormais parler de participation des citoyens à la vie culturelle plutôt que de démocratisation. Ce ne sont pas seulement les mots qu’il faut changer pour préparer l’avenir.

 

Des Assises de la culture

Nous sommes invités à participer à des Assises de la Culture au printemps : engageons un inventaire véritable de ce qui est accompli et de ce qui reste à faire en matière de diversité, de décentralisation et de démocratisation ! Examinons le quotidien et l’existant des actions tissées avec les habitants de tous les territoires. Revenons aux raisons profondément démocratiques et républicaines de la présence des artistes au cœur politique de notre société.

 

Le Conseil national proposera dans les semaines qui viennent d’ouvrir un chantier de réflexion prospective sur le sens et les moyens de nouvelles politiques publiques des arts et de la culture.

 

Avec mes cordiales salutations et mes voeux renouvelés à chacun pour vos projets.

 

Madeleine Louarn

Présidente du SYNDEAC

Poursuivre avec d’autres articles