Remise du rapport de Roch-Olivier Maistre « Rassembler la musique pour un centre national »

Communiqué de l’Usep-SV

 

Le ministère de la Culture a publié le 16 novembre dernier un rapport intitulé « Rassembler la Musique pour un Centre National ».

 

Nous l’avons lu avec intérêt et tenons à remercier son auteur, Roch-Olivier Maistre, pour l’important travail de consultation qui a été réalisé au cours de l’été au sujet du projet de maison commune de la musique. Nous souhaitons souligner la capacité du rapporteur à entendre et respecter des positions très diverses sur le sujet, dont il est fait état dans le document rendu public. Nous saluons également la marque de son attachement à un Etat prescripteur et régulateur qui importe à nos organisations.

 

Si la mise en place d’une mission de préfiguration voyait le jour, nous y prendrions bien entendu toute notre place pour affirmer les trois points de vigilance que nous avons conjointement portés au sujet de ce projet de maison commune :

  • La question de la gouvernance
  • La question des moyens nouveaux pour cet outil
  • La complémentarité des modes de financement public, qui reste un chantier ambitieux (subvention assortie de missions, taxe affectée et crédit d’impôt).

 

Ce dernier point attire toute notre attention dans le contexte de travail du Comité d’Action Publique 2022.

 

A l’occasion de la présentation officielle du rapport, nous avons été sensibles aux mots prononcés par Madame la Ministre, où pour la première fois depuis de nombreuses années, un propos sur la politique publique de la musique dans son ensemble a été affirmé. 

 

Nous attendons à présent la consultation des organisations du secteur annoncée par la ministre de la Culture, en amont de ses arbitrages attendus pour début janvier. Comme l’a souligné le communiqué de presse ministériel au moment de la publication, la question de la diversité de la création doit demeurer au cœur de ce projet

 

Communiqué Usep-SV – 29/11/2017

Poursuivre avec d’autres articles