Mobilisation concernant l’avenir du Centre national de la chanson, des variétés et du Jazz

Suites aux récentes positions du ministère de la Culture et de la Communication et du PRODISS, le SYNDEAC a adressé avec Les Forces Musicales, Profedim et le SNSP une lettre ouverte à la ministre de la Culture. Nous avons été reçus par le cabinet de la ministre le 23 novembre et par la DGCA le 24 novembre. Le CNV nous a également proposé une rencontre.

Les syndicats du public concernés considèrent que la concertation proposée par Jules Frutos dans son rapport arrive trop tard pour pouvoir encore y contribuer, et ont également décidé de ne pas participer aux Etats généraux du développement, organisés par le PRODISS le 28 novembre.

 

Ils s’exprimeront prochainement sur leur vision d’une politique publique au service de la diversité, capable de concilier la mission assortie de subventions et la redistribution des taxes affectées.

Poursuivre avec d’autres articles