Lettre de l’Usep-SV au Premier ministre : projet de Centre National de la Musique

L’Usep-SV, qui rassemble les organisations professionnelles du secteur subventionné du spectacle vivant (les Forces musicales, Profedim, le SNSP et le Syndeac), écrit au Premier ministre au sujet du projet de Centre National de la Musique.

 

A ce jour, de nombreuses interrogations pèsent toujours, sinon sur l’opportunité d’un outil complémentaire à la politique publique pour la musique, tout au moins sur la définition claire de son action, de son périmètre, et de sa gouvernance. La frontière entre ce qui relèvera du futur CNM et ce qui continuera à être défendu par le ministère de la Culture reste floue, voire comporte des menaces sur des axes forts de la politique gouvernementale publique en faveur des musiques. Il nous semble également qu’un effort public de 25 M€ concentrés uniquement sur cet outil alors que le ministère de la Culture peine à consolider son action sur des missions essentielles, est difficilement acceptable pour nous. Nous attendons du gouvernement une relance forte de la politique culturelle qui passera nécessairement, à un moment donné, par une ambition de moyens. Nous avons bien entendu fait part de ces éléments en détail à la mission, complétée d’une contribution écrite constructive envoyée en amont.

 

Lire la lettre au Premier ministre – 27 juillet 2018

 

 

 

(crédit photo : Andrey Konstantinov)

Poursuivre avec d’autres articles

CNPS du 19 décembre 2013

19 12 2013

Motion adoptée par le Conseil national des professions du spectacle contre le démantèlement de ...