Les professionnels de Rhône-Alpes interpellent l’État et les collectivités sur la situation de la Culture dans la future région

Après plusieurs mois de concertation entre professionnels de la culture et pouvoirs publics, et à l’occasion de la plénière de restitution qui se tenait au Conseil régional Rhône-Alpes, les 15 syndicats, réseaux et fédérations professionnels du spectacle vivant en Rhône-Alpes* ont lancé le manifeste du 20 mai, déclaration commune de soutien au spectacle vivant, qu’ils ont souhaité ouvrir à la signature des artistes, professionnels de la culture, élus, représentants de diverses collectivités publiques, citoyens et habitants des Régions Rhône-Alpes et Auvergne, future grande Région.

 

La déclaration commune pointe de vives inquiétudes relatives aux menaces pesant sur la liberté de création artistique et de programmation sur le territoire rhônalpin, à l’effritement des budgets alloués à l’art et à la culture, aux menaces pesant sur l’emploi des professionnels et artistes, au défaut de partenariat de certaines collectivités du territoire, à l’imprécision entourant  la réforme territoriale en terme d’engagement des collectivités pour la culture et la participation des acteurs culturels à la discussion sur les choix des politiques publiques.

 

Les signataires s’associent autour de plusieurs volontés :

  • de voir mieux reconnaître et soutenir le dynamisme des activités artistiques et culturelles dans la région Rhône-Alpes-Auvergne,
  • de voir se maintenir et se développer, dans un cadre d’intérêt général, les formes de soutien public aux activités artistiques et culturelles, tant au sein des grands établissements labellisés qu’au niveau des structures culturelles locales, des regroupements, des compagnies et des initiatives d’artistes indépendants,
  • de favoriser toutes les mesures d’accompagnement en vue d’une plus grande mobilité et d’une meilleure structuration économique et sociale de ces activités (formation, insertion professionnelle, emploi), de susciter des modes d’intervention convenant au renouvellement, à l’expérimentation et au partage en matière d’art et de culture,
  • de faire reconnaître les droits de chacun à une vie culturelle fondée sur la diversité et la rencontre des personnes,
  • d’inciter à une plus grande permanence artistique sur les territoires, en vue d’élargir l’accès à la culture et aux œuvres, la rencontre des artistes et des citoyens, et leur capacité à inventer un meilleur vivre ensemble,
  • de voir mises en œuvre des instances pérennes de concertation et de co-construction des politiques culturelles publiques, dans une responsabilité partagée et dans le respect des compétences des uns et des autres.

 

*CMTRA, Fédération des Arts de la Rue Rhône-Alpes, Feppra, FEVIS, GRAL, Groupe des 20, Jazz(s)RA, Le Maillon, Profedim, SCC,  SMA, SNSP, SYNAVI Rhône-Alpes, SYNDEAC, Tagada Tsoin Tsoin.

 

 

NB : photo / Signature de la déclaration commune à Lyon le 20 mai 2015 par Georges Képénékian, Maire-adjoint de Lyon et conseiller à la Métropole de Lyon, Dominique Puthod, Vice-Président de l’Agglomération d’Annecy, Jean-Jack Queyranne, Président de la Région Rhône-Alpes, Farida Boudaoud, Vice-Présidente de la Région Rhône-Alpes

Poursuivre avec d’autres articles