Courrier au maire de Bayonne

Le SYNDEAC apprend la décision du Maire de supprimer le soutien de la Ville de Bayonne au festival Les Translatines, qui a comme première conséquence l’annulation de l’édition 2015. C’est d’autant plus regrettable qu’en ces temps de radicalisation identitaire, ce festival par son ouverture sur le monde en faisait un réel événement du « vivre ensemble » à encourager tout particulièrement.

 

La disparition des Translatines unique en son genre sur le territoire national est une perte pour la pluralité culturelle facteur de cohésion sociale, une perte aussi de créativité et d‘ouverture sur des pays et des cultures qui nous interrogent.

 

Télécharger le courrier

 

 

Poursuivre avec d’autres articles

Courrier au maire de Toulouse

12 05 2015

Le SYNDEAC tient à exprimer sa profonde surprise face à la baisse de 10% sur les crédits municipaux ...