Communiqué du Conseil National du SYNDEAC réuni le lundi 31 mars 2014

La France connaît et va connaître de grands bouleversements. Au lendemain des échéances électorales, un nouveau gouvernement doit gérer le pays.

Depuis deux ans, le SYNDEAC et les autres organisations professionnelles de l’art et de la Culture ont dû lutter constamment sur divers projets qui tendent à mettre en danger mortifère notre politique culturelle.

Le temps presse. Quelles que soient les nouvelles configurations et réformes, nous exigeons avec la plus grande fermeté :
que le ministère de la Culture et de la Communication demeure un ministère de plein exercice, pour continuer à garantir une culture pour tous, ambitieuse sur tout le territoire national ;
que le budget national de la Culture soit protégé et renforcé, pour préserver l’offre culturelle existante et permettre son développement futur ;
que le nouvel accord sur les annexes VIII et X de l’Unédic ne soit pas agréé par le gouvernement, pour que n’entrent pas en vigueur les mesures désastreuses qu’il contient.
Nous nous battrons résolument sur ces points et sur d’autres.

Nous conjurons le Président de la République d’entendre ce message.

Le Conseil National du SYNDEAC, réuni le lundi 31 mars 2014 à 10 heures

Lire le communiqué au format PDF

Poursuivre avec d’autres articles